Selon un des grands centres de tutorat, Succès scolaire, juste pour 2015, ils ont connu une augmentation de clientèle d’au moins 30 %.  Kumon, qui offre plutôt des centres d’apprentissage, a connu une augmentation de 17 % du nombre d’inscriptions en 2015.

Selon Janice Aurini, professeure de sociologie à l’Université de Waterloo ,le nombre d’entreprises dédiées à cet apprentissage « supplémentaire » a crû entre 200 et 500 % dans les grandes villes canadiennes, dans les 30 dernières années.

Les services de tutorat sont en croissance continuelles pour répondre à ses besoins grandissants.

Pensez-vous que le tutorat est la solution pour aider son enfant en difficulté d’apprentissage?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *